CURIEUX MAIS FAROUCHES (Des coeurs comme le mien)

Si Dieu m’envoie à sa rencontre,

La peur et ma foi se confrontent.

Ce n’est certainement pas par la grande voie

Que l’on retrouve des cœurs de choix.

 

Je me plaies dans les endroits arides

Parce que les cœurs y sont très avides

Ou plus difficile d’accès

Parce qu’ils cachent des secrets.

 

Ceux-là regorgent de trésors

Sous clef dans un coffre-fort.

Ce sont des cœurs comme le mien

Qu’on apprivoise pour notre bien.

 

C’est dans ces cœurs

Que se cache Dieu

D’une grande douceur,

Les larmes aux yeux.

 

Mélanie Fortin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s