Jamais assez…

J'ai voulu être la plus belle femme du monde
Tout pour t'impressionner
Rien pour t'impressionner

J'ai voulu être ta Jérusalem céleste
Une déesse
Une grande poétesse
Tout pour t'impressionner
Rien pour t'impressionner

Et c'en n'était jamais assez
Et je t'ai oublié
Je me suis oubliée
Endormie
Dans les plaisirs de la vie
Rien pour me rassasier

Bien que ceci soit une absurdité
Par rapport à cette vie que j'ai menée
Tu es l'amour de ma vie
Et c'est ce que je plaide, la folie

Aimer à vouloir te posséder
À vouloir te contrôler
À vouloir être la première
Car sans toi, je ne qu'une chimère

C'est ainsi que je me suis présentée devant toi
Agenouillée comme pour la première fois
Pour t'aimer, je me ferai dernière
Cette deuxième chance m'est très
chère.

Mélanie Fortin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s