Ma demi-lune

Ton corps m'a filé entre les doigts
Comme le sable sur la dune
Mais lorsque j'ouvre grand les bras
Tu es toujours ma demi-lune

Tu n'es peut-être pas de ce monde
Mais rien ne nous séparera
Je te ressens comme une onde
Qui passe de mon coeur à la foi

C'est du haut de ton pays lointain
Que tu descends et me rejoint
Tu es ma lumière tombante
Je t'accueille et te contemple

Tu es ma demi-lune
L'autre moitié de mon coeur
Un jour sera la pleine lune
Viendra aussi mon heure

J'entrevois l'escalier
Tes pas sous mes pieds
Comme Roméo je monte
Plus je monte, plus je succombe

Je suis devenu un pèlerin
En quête d'un plus grand destin
Non pas d'un amour qui survit
Mais de celui qui a surgi

De ma vie, j'épouserai ta main
De mon corps, je serai chaste
Des balises sur mon chemin
Dans un éternel face à face

Tu es ma demi-lune
L'autre moitié de mon coeur
Un jour sera la pleine lune
Viendra aussi mon heure

Mélanie Fortin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s